Les produits à base de CBD ne sont pas des médicaments et ne peuvent pas diagnostiquer, traiter ou guérir des maladies. Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau programme alimentaire.
7 septembre 2021

Qu’est-ce que le CBG

Le CBD et le THC sont les substances actives les plus reconnues du cannabis. Cependant, elles ne sont pas les seules à avoir de l’effet sur l’organisme. Un cannabinoïde discret, mais prometteur, le CBG présente également des intérêts particuliers.

Découvert en 1940, le CBG est le deuxième cannabinoïde le plus présent et le plus étudié après le célèbre THC ou tétrahydrocannabidiol. Sa structure chimique a été définie dans les années 1963 et ses effets sont bien distincts. Sa différence majeure est son absence de toxicité. Il ne dispose d’aucune action narcotique.

Le CBG ou cannabigérol est un phytocannabinoïde légal et non psychoactif. Une molécule mère des cannabinoïdes, son taux dans un pied de chanvre effleure à peine les 1 %. C’est un cannabinoïde discret qui joue un rôle majeur dans la composition du cannabis. En effet, le CBG agit comme le précurseur de tous les autres cannabinoïdes, que ce soit le CBD, le THC ainsi que le CBGA. Au moment de la floraison du cannabis, sa teneur est à son maximum.

Comment le CBG agit-il sur notre organisme ?

Le cannabigérol s’impose pour son pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire et son effet neuroprotecteur. D’après certaines études, comme le CBD, le CBG interagit avec le système encocannabinoïde. Ces deux molécules interagissent avec le récepteur CB1 présents dans le système endocannabinoïde. De ce fait, par son action sur le récepteur CB1, il favorise l’assimilation de l’anandamide. Ce dernier joue un rôle important dans la régulation de la douleur, de l’appétit ou encore des circuits de récompense. Le CBG a également une influence sur le récepteur vanilloïde 1 qui est engagé dans la sensation de la douleur ainsi que la gestion de l’inflammation.

Les bienfaits du CBG

Selon plusieurs observations, le CBG contribue au traitement de certains troubles, car il contient des propriétés utiles dans le domaine médical. Ces études prouve que le cannabigérol a des effets bénéfiques sur la santé, non seulement pour ses vertus, mais aussi pour le fait qu’il ne provoque aucune action psychoactive.

Sur le plan thérapeutique, les bienfaits du CBG sont notamment :

–La réduction de la pression intraoculaire : le CBG soulage la pression oculaire. Un vasodilatateur, il est un allié puissant pour le traitement du glaucome. C’est un ensemble de maladies qui provoquent des dommages progressifs et irréversibles sur le nerf optique.

–Son effet anti-inflammatoire : le CBG est efficace pour réduire l’inflammation produite par certaines maladies comme la maladie de Crohn.

–Ses actions neuroprotectrices : le CBG est efficace pour le traitement de la maladie d’Huntington. Il s’agit d’une maladie neurologique, héréditaire et dégénérative.

–Ses propriétés anticancéreuses : le CBG aide à ralentir la propagation des cellules cancéreuses d’après des études réalisées en 2009.

–Le CBG est un puissant antibactérien par voie topique. Il est excellent pour le traitement des infections cutanées.

–Le CBG est utile dans le traitement de la vessie hyperactive. Il aide à soulager les personnes souffrant de vessie hyperactive en réduisant les contractions vésicales.

Lorsque le CBG est consommé dans des doses modérées, il ne représente aucun effet secondaire. Toutefois, tout excès de substance aura des effets adverses.

Une réaction au sujet de « Qu’est-ce que le CBG »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous +18 ans Ce site Web exige que vous ayez 21 ans ou plus. Veuillez vérifier votre âge pour afficher le contenu ou cliquez sur "Non" pour quitter.
Ce site utilise des cookies, vous pouvez voir la Politique de cookies ici. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez la politique de cookies.    Voir
Privacidad
Français