Les produits à base de CBD ne sont pas des médicaments et ne peuvent pas diagnostiquer, traiter ou guérir des maladies. Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau programme alimentaire.
6 avril 2020 Les effets du CBD et du THC sur les neurones

Les effets du CBD et du THC sur les neurones

Le CBD et le THC sont les deux principaux cannabinoïdes présents de façon naturelle dans le cannabis. Ces deux substances interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain et le cerveau, mais leurs effets diffèrent considérablement. Le CBD n’est pas psychoactif, ce qui signifie que l’utilisateur ne se défonce pas. En raison de ce caractère, le CBD apparaît plus fréquemment que le THC dans les compléments alimentaires. Mais que représente chacune de ces molécules et quelles sont leurs différentes influences sur le cerveau ? Voici les effets du cbd et du THC sur les neurones.

L’impact du THC sur le cerveau

Le THC est le principal composant psychoactif de la plante de cannabis. Ses neurotransmetteurs sont produits naturellement par le corps humain et aident à moduler les habitudes de sommeil et d’alimentation, la perception de la douleur et d’innombrables autres fonctions corporelles.

Le THC est capable de se fixer à des molécules appelées récepteurs cannabinoïdes sur les neurones de ces régions du cerveau et de les activer, perturbant ainsi diverses fonctions mentales et physiques et provoquant les effets décrits précédemment. Le réseau de communication neuronal qui utilise ces neurotransmetteurs cannabinoïdes, connu sous le nom de système endocannabinoïde, joue un rôle essentiel dans le fonctionnement normal du système nerveux, de sorte qu’interférer avec lui peut avoir des effets profonds.

Le THC agissant par l’intermédiaire de récepteurs cannabinoïdes, active également le système de récompense du cerveau. Comme la plupart des autres drogues dont les gens font un mauvais usage, le THC stimule les neurones du système de récompense pour qu’ils libèrent la dopamine chimique de signalisation à des niveaux plus élevés que ceux généralement observés en réponse aux stimuli naturels. Ce flux de dopamine contribue au « high » agréable que recherchent les consommateurs de marijuana à usage récréatif.

L’impact du CBD sur les neurones

Le CBD est connu pour soulager des maladies telles que l’inflammation, l’arthrite, le sommeil, la croissance osseuse, les maladies osseuses, les crises, l’anxiété et certains types de cancer. Avec des millions de ces allégations, on peut se demander ce qu’elle fait à notre cerveau et à notre corps.

Lorsqu’une substance atteint le cerveau après avoir atteint la circulation sanguine, elle « influencera l’activité cérébrale en interagissant avec les récepteurs et les neurones ». Lorsqu’il réagit avec un récepteur tel que la dopamine, il peut aider l’organisme à produire davantage de cannabinoïdes et à réguler le comportement et la cognition. L’une des principales raisons de la notoriété des effets du cbd sur les neurones CBD est sa capacité à cibler les récepteurs de la sérotonine, qui peuvent aider à traiter les troubles liés à la douleur, la dépression, l’anxiété, les nausées, les vomissements, la schizophrénie, etc.

Que retenir ?

Le THC est une drogue illégale ayant des effets secondaires cognitifs immédiats et à long terme considérables. Il s’agit notamment d’une altération de la pensée et du raisonnement, d’une capacité réduite de planification et d’organisation, d’une modification de la prise de décision et d’une diminution du contrôle des impulsions. De plus, l’utilisation chronique de THC est en corrélation avec des anomalies significatives du cœur et du cerveau.

La CDB n’a pas les effets cognitifs nocifs du THC. En fait, la CDB peut contrecarrer les effets psychoactifs du THC. Dans l’ensemble de peu de risques pour la santé du CBD, combinés à son efficacité, en fait un meilleur candidat que le THC pour les applications naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *