Les produits à base de CBD ne sont pas des médicaments et ne peuvent pas diagnostiquer, traiter ou guérir des maladies. Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau programme alimentaire.
17 août 2019 Le CDB est légal ?

Le CDB est légal ?

Les distributeurs d’huile de chanvre de CBD, affirment qu’il est légal de vendre leurs produits partout en France, à condition que l’huile contienne moins de 0,2% de THC. En vérité, ce n’est pas si simple. 

Les lois interdisent aux agriculteurs de cultiver du chanvre en tant que culture de rapport, mais la vente de produits à base de chanvre industriel à faible teneur en THC est autorisée, dans la mesure où ces produits sont dérivés des graines ou des tiges de la plante ; et non des feuilles,des fleurs. Voici le piège ! 

Le cannabidiol ne peut pas être pressé ni extrait de la graine de chanvre ! Le CDB peut être extrait des fleurs, des feuilles et seulement en petite quantité des tiges de cette plante c’est bien pour cela que le flou juridique est encore présent, d’un certain point de vue il est légal, et d’un autre point de vue il ne l’est pas, tout dépend de son utilisation et de sa teneur en THC. 

À ce titre, sont autorisés à la commercialisation les produits à base de cannabidiol dont le taux de THC est inférieur à 0,2 %. Mais pas question pour autant de mettre en avant les différences entre le CBD et le THC, ni de vanter les bénéfices thérapeutiques du premier. Dans l’Hexagone, le cannabidiol ne peut être considéré comme un médicament, et doit rester ce qu’il est officiellement : un complément. Mais un complément qui fait grand bien aux gens en souffrance !

 Selon la loi MIDELCA ,de nombreux produits présentés comme contenant du CBD sont récemment apparus sur le marché français. Il s’agit essentiellement d’e-liquides pour cigarettes électroniques, de produits cosmétiques ou de gélules.

C’est pourquoi, les autorités sanitaires souhaitent apporter une clarification sur la réglementation applicable à ces produits.

La réglementation française prévoit que toutes les opérations concernant le cannabis sont interdites, notamment sa production, sa détention et son emploi. Dès lors, tout produit contenant du cannabidiol extrait de la plante de cannabis est interdit sauf s’il entre dans le cadre de la dérogation ci-après mentionnée.

Cette dérogation à ce principe d’interdiction existe afin de permettre l’utilisation du chanvre à des fins industrielles et commerciales, notamment dans l’industrie textile, automobile, dans les marchés du bâtiment, de la papeterie, de l’oisellerie et de la pêche, des cosmétiques, de l’alimentation humaine, en jardinerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *